Comparaison

 

Nous ne pouvons pas baser notre comparaison sur nos deux substances, étant donné qu'un problème a été détecté pour la synthèse. C'est pourquoi nous avons posé nos questions à des professionnels, et les résultats sont les suivants :

Premièrement, d'un point de vue moléculaire il n'existe aucune différence entre espèce naturel et espèce de synthèse.

Deuxièmement, il n'y a donc pas de différence d'odeur. Celle-ci peut exister, en effet mais est uniquement due à un problème de pureté: il est impossible d'obtenir un arôme pur par extraction, le grand maximum est 99%, il reste toujours des petites impuretés inréccupérables tandis que l'arôme obtenu par synthèse est pur, à condition d'avoir été correctement "lavé" lors de la décantation.

Nous avions émis une hypothèse concernant la force de l'odeur, dans la partie précédente, mais celle-ci est rejetée car elle n'était pas fondée (les deux odeurs étaient sensées avoir la même intensité) et, de plus, nous avons pu constater qu'il n'existe pas d'énantiomères pour l'acétate de linanlyle.

Une différence, d'ordre plus "technique" existe suivant les arômes : c'est le coût de fabrication. Contrairement aux idées reçues, la synthèse n'est pas toujours le moyen le plus économique. Par exemple, pour l'orange et même la plupart des agrumes, il est bien moins cher de procéder à la méthode naturelle. C'est aussi le cas de la lavande.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×