Hydrodistillation : la lavande

 

Expérience : Hydrodistillation de la lavande vraie:

 

Protocole: (schéma de l’hydrodistillation dans les différents procédés d’extraction) :

 

  • Mettre 80mL d’eau et 7g de lavande dans un ballon en verre avec quelques pierres ponces.

 

  • Ajouter le ballon au montage d’hydrodistillation et porter à ébullition douce.

 

  • Récupérer le distillat dans une éprouvette située à la sortie du réfrigérant.

 

  • Verser le distillat récupéré dans une ampoule à décanter.

 

 

  • Ajouter 3g de NaCl et de l’eau distillée afin de séparer la phase organique et la phase aqueuse :

     En effet, nous avons vu précédemment, que pour améliorer la séparation des phases, il était préférable

d’utiliser le relargage : on ajoute un composé ionique au mélange, les molécules d'eau sont alors

principalement liées aux ions introduits à cause de leur polarité. Le composé organique peu

miscible se sépare de la phase aqueuse et se retrouve dans la phase organique. On obtient

une séparation nette entre les phases. Or le chlorure de sodium est un solide ionique

(donnant, en solution, les ions Na+ et Cl-). C'est pourquoi nous l'avons privilégié. Pour parfaire la séparation,

on utlise de l'eau distillée car d’après le tableau suivant le linalol et l’acétate de linalyle sont très

peu solubles dans l’eau: Cela va nous permettre d'avoir une démarcation entre la phase aqueuse et la phase

organique contenant le linalol et l'acétate de linalyle.

 

 

 

 

 

  • Récupérer la phase organique ( la phase organique est située au dessus car les deux principaux

          composants de la lavande sont l'acétate de linalyle (0.89)et la linalol (0.87) ont une densité inférieure

          à celle de l'eau (1) ) et la sécher grâce à du sulfate de magnésium anhydre ( MgSO4) qui va absorber les

          dernières molécules d’eau présentes.

 

→→

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×