Mode opératoire CCM

 

Mode opératoire d’une CCM

(D’après : http://pagesperso-orange.fr/bruno.pin/chimieseconde/chimiquenaturel/TP-CCM.pdf)

 

Les opérations décrites dans ce paragraphe sont valables pour toutes les CCM

a- Préparation de la cuve

• L'atmosphère de la cuve doit être saturée en vapeur d'éluant. Ceci impose d'avoir une cuve bien fermée préparée un certain temps à l'avance.

• Le niveau de l'éluant au fond de la cuve doit être de 5 à 8 mm.

b- Plaques de CCM

• La couche d'adsorbant est fragile, éviter de mettre les doigts sur les plaques.

• Repérer à l’avance l’emplacement où seront effectués les dépôts. Pour cela, tracer un léger trait de crayon parallèle au bord inférieur de la plaque à une distance de 1,5 cm. Les dépôts seront effectués juste au-dessus de cette ligne, à 1cm du bord de la plaque et espacés de 1cm.

c- Dépôt du mélange et de l'authentique (ou des authentiques)

• Chaque espèce ou mélange doit être déposées en solution diluée, sinon la silice se sature et les taches obtenues se retrouvent sous forme de traînées et sont donc mal séparées.

• Pour déposer une petite quantité de solution en un point précis, on utilise des tubes capillaires en verre ou des « piques à apéritif ».

• Déposer la solution pendant une durée très brève afin d'éviter l'étalement du dépôt.

• Ne pas trop appuyer, pour ne pas détériorer la couche d'adsorbant.

• Le diamètre optimal de la tache est 2-3 mm.

d- Elution

• Bien sécher la plaque avant élution de manière à ce que le solvant des dépôts soit entièrement évaporé.

• Disposer la plaque dans la cuve, le dépôt doit être au-dessus du niveau de l'éluant.

• Éviter de déplacer la cuve ou de la faire vibrer pendant l'élution.

• Quand le front de l'éluant arrive à 1 cm du bord supérieur, retirer doucement la plaque, marquer au crayon

le niveau atteint par le front de l'éluant (hauteur H ).

• Sécher la plaque à l'air ou éventuellement au sèche-cheveux pour évaporer entièrement l'éluant.

e- Révélation

• Si les constituants sont colorés, ils sont directement visibles sur la plaque.

• La révélation aux UV permet de mettre en évidence sous forme de taches sombres des substances qui absorbent les UV vers 254 nm, elle nécessite l'emploi de plaques particulières comportant un révélateur UV.

• Les autres méthodes de révélation sont des méthodes chimiques : on met la plaque en contact avec un réactif plus ou moins spécifique de certaines fonctions, qui donne un produit coloré par réaction chimique avec les substances à révéler (exemple diiode)

. Mesurer les hauteurs h de migration des différentes taches et calculer les rapports frontaux Rf = h / H. Identifier la (les) substance(s) par rapport au(x) authentique(s).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site